Yennayer, le nouvel an amazigh, constitue un ultime repère identitaire existentiel pour les amazighs du monde entier, qu’ils soient en Afrique du Nord, en Europe, en Amérique et ailleurs en Asie. C’est l’un des derniers jalons culturels que les multiples colonisations qui se sont succédé sur l’Afrique du Nord durant plus de deux mille ans n’ont pas gommé de la mémoire collective. M. Rachid Oulebsir, diplômé de 3èeme cycle des universités Paris-Nord et Paris-1-Panthéon Sorbonne (France) en Économie politique (1978), est l’un des auteurs les plus prolifiques de la littérature amazighe. Il est auteur de nombreux romans, de recueils de contes et d’essais sur la culture amazighe. Journaliste indépendant, conférencier international, chercheur spécialiste de la mémoire villageoise, il vit en Kabylie où il partage avec bonheur ses recherches sur le patrimoine immatériel de sa région natale et ses activités de fermier à l’ancienne dans la haute vallée de la Soummam. Parmi ses romans, deux d’entre eux, «Yennayer et calendrier agraire», et «Yennayer», nous aident à comprendre les mutations qui affectent ce vecteur essentiel de transmission de notre identité millénaire et les menaces qui pèsent sur le patrimoine culturel amazigh dans son ensemble et donne des éléments de réponse aux secrets de la résistance de Yennayer à l’usure du temps.

  • Time : 12:00 - 14:00 (UTC-5)

Related Events

error: Content is protected !!